Analyser un texte économique

L'analyse d'un texte doit permettre, en économie comme dans toutes les disciplines, de dégager les idées principales de l'auteur. Le lecteur doit adopter une lecture critique qui lui permettra, lors de la rédaction, de ne pas paraphraser le texte.

Bien lire

La lecture du texte, pourtant capitale, est souvent négligée. Pour bien analyser un texte, il faut le lire et le relire afin de s'en imprégner.

Il faut commencer par lire le titre et la source du document. Le titre peut contenir le thème du texte, voire sa portée. Le nom de son auteur peut indiquer la nature du texte : est-ce un écrit d'économiste, de sociologue, de journaliste ? La date peut renseigner sur un éventuel courant de pensée.

Une première lecture complète doit permettre de se familiariser avec le document. On peut déjà effectuer quelques annotations. Une deuxième et une troisième lecture permet de bien maîtriser la portée du texte, la pensée de son auteur et doit éveiller chez le lecteur un jugement critique.

Dégager un plan

Les lectures ont dû permettre de dégager les grandes articulations du texte à l'aide des mots de transition (« néanmoins », « cependant », « en effet », « car »...). Le cheminement de la pensée de l'auteur doit être clairement défriché, car il permet notamment de déduire le sens d'expressions compliquées ou de mots techniques.

Analyser

Il ne faut faire l'impasse sur aucun des paragraphes du texte. C'est pourquoi il est conseillé de noter au crayon les idées maîtresses de chacun d'eux, afin de les reprendre point par point lors de l'analyse.

Attention, l'analyse ne consiste pas à paraphraser le texte ! Le jugement critique de l'élève doit répondre à chaque idée de l'auteur. On peut être d'accord ou s'opposer. Il est également possible de compléter tel ou tel propos avec ses propres connaissances ou encore de faire des rapprochements avec d'autres auteurs étudiés en cours de sciences économiques et sociales, voire en philosophie.

Il est nécessaire de rédiger une introduction synthétique, dans laquelle on peut se contenter de présenter brièvement le texte et son auteur. La conclusion sera également assez brève : elle proposera une synthèse générale en une ou deux phrases et, si les connaissances de l'élève le lui permettent, une référence vers des connaissances empruntées à une autre discipline du programme, telle que l'histoire-géographie.

Pour t'aider à réviser, consulte les ouvrages Défibac
A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.