Des solutions pour un logement pas cher : internats, foyers, résidences étudiantes, locations individuelles

Le logement est souvent un casse-tête pour les étudiants  : beaucoup de demandes, peu d'offres bon marché. Il existe plusieurs types d'aides et d'hébergements spécialisés qu'il est bon de connaître avant de commencer sa recherche. La location d'appartements individuels est plus chère, mais là encore des aides aux étudiants sont prévues.

Les internats, les foyers, les résidences

C'est la solution la plus économique, et la plus pratique  : les internats se trouvent sur le site même de l'établissement scolaire. Bien sûr, elle ne concerne que les élèves des classes prépas et des BTS du lycée concerné. Les places sont toutefois d'autant plus rares qu'elles sont réservées en priorité aux lycéens. Les attributions se font sur critères sociaux : il faut se renseigner auprès des secrétariats des lycées.

Les foyers fonctionnent sur le modèle de l'internat, mais ne sont rattachés à aucun établissement. De nombreux foyers sont d'anciens établissements confessionnels et la mixité y est rare. La discipline est en revanche aussi stricte qu'à l'internat. Les places y sont également très rares : il faut parfois déposer son dossier un an à l'avance.

Les résidences étudiantes sont gérées par le CROUS ou dépendent des écoles (toutes les grandes écoles ont leur foyer étudiant). Les logements du CROUS sont des chambres étudiantes (très bon marché, mais spartiates : les sanitaires et la cuisine sont collectifs) ou des logements conventionnés (qui sont en fait de petits studios). Là encore, les placements se font sur critères sociaux (se renseigner au CROUS). Quant aux chambres des résidences scolaires, leur prix varie selon les écoles : il est en général plus élevé que les logements proposés par le CROUS.

La location individuelle

C'est la solution la plus chère, mais la plus répandue. On trouve de tout et à tous les prix. Il est possible de s'adresser directement aux particuliers ou de passer par une agence immobilière.

Il existe une aide au logement, l'APL, financée par la Caisse d'allocation familiale. Elle est accessible à tous les étudiants ayant souscrit un bail de location et peut atteindre en 2002-2003 jusqu'à 160 euros par mois. Vous pouvez vous renseigner et même faire une simulation auprès du site de la Caisse d'allocation familiale (www.caf.fr).
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.