Devenir professeur d'EPS

On a souvent des a priori sur les métiers liés au sport, et notamment sur les professeurs d'Éducation physique et sportive. Or les formations sont de plus en plus exigeantes, pendant que le nombre de postes reste faible.

Enseigner le sport

Le professeur d'EPS est un enseignant particulièrement qualifié. Il doit transmettre son savoir et par conséquent doit posséder un sens de la pédagogie adapté à sa discipline. Il choisit les disciplines sportives qu'il souhaite enseigner en fonction des exigences pédagogiques du programme.

Le professeur d'EPS est également investi d'une forme particulière de responsabilités dans la mesure où il doit veiller à ce que ses élèves pratiquent le sport en toute sécurité. Il doit constamment s'assurer de la sécurisation des infrastructures, surtout lorsqu'il enseigne des activités « dangereuses » (gymnastique, escalade, équitation, sports de combat...). Par ailleurs, il doit connaître les dispositions à prendre en cas d'accident.

La formation

La formation est analogue à toutes les formations menant au métier de professeur : il faut être reçu à un concours qui se prépare après une licence de STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives). Ce concours, particulièrement difficile, est en fait le Capes d'EPS (le CAPEPS).

Les pratiques sportives ne représentent qu'un quart environ des heures de cours en Licence ! L'enseignement est basé sur un vaste ensemble de disciplines. Le niveau de biologie, de mathématiques et de certaines sciences humaines est assez exigeant. Le travail intellectuel à fournir est en conséquence très important... Les études de STAPS sont accessibles après n'importe quel Bac, mais attention, il y a beaucoup de demandes pour peu d'admission et en définitive peu de postes offerts...

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.