EPS : Programme

BO n° 6 du 31 août 2000, n° 5 du 30 août 2001, n° 30 du 23 juillet 2009, n° 4 du 29 avril 2010

 

L’EPS en seconde

L’éducation physique et sportive (EPS) en seconde est un enseignement obligatoire commun à tous les élèves. Elle peut également être choisie comme unique enseignement d’exploration, dans certains cas, ou comme enseignement facultatif.

Objectifs

Amener l’élève à :

  • réaliser une performance motrice maximale mesurée à une échéance donnée ;
  • se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains ;
  • réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique ;
  • conduire et maîtriser un affrontement individuel et/ou collectif ;
  • réaliser et orienter son activité physique en vue du développement et de l’entretien de soi ;
  • s’engager lucidement dans la pratique ;
  • respecter les règles de la vie collective et assumer les différents rôles liés à l’activité ;
  • savoir utiliser différentes démarches pour apprendre à agir efficacement.

 

L’enseignement commun obligatoire

Les activités physiques, sportives et artistiques (APSA) les plus souvent pratiquées en seconde sont les suivantes :

  • cours de demi fond, cours de haies, cours de relais-vitesse, lancer du disque, lancer de javelot, saut en hauteur, pentabond, natation de vitesse, natation de distance ;
  • escalade, course d’orientation, natation sauvetage ;
  • acrosport, aérobic, arts du cirque, danse, gymnastique, gymnastique rythmique ;
  • course en durée, musculation, natation en durée, step.

 

L’enseignement d’exploration

Cet enseignement, réparti sur 5 heures hebdomadaires, offre aux élèves la possibilité d’approfondir les compétences acquises, de découvrir de nouveaux domaines (santé, commerce, sécurité…) et connaître les métiers du sport.

Le professeur choisit trois thèmes d’études parmi la liste suivante :

  • corps, activités physiques et sciences ;
  • corps, activités physiques et spectacle ;
  • corps, activités physiques et santé ;
  • corps, activités physiques et affrontement ;
  • corps, activités physiques et mesure de performance ;
  • corps, activités physiques et sécurité ;
  • corps, activités physiques de pleine nature et environnement ;
  • corps, activités physiques et entraînement.

Chacun d’eux s’appuie sur la pratique de deux APSA.

 

L’enseignement facultatif

L’enseignement facultatif (3 heures hebdomadaires) s’adresse aux élèves désireux de se perfectionner dans la pratique de deux APSA de leur choix.

 

L’EPS en première et en terminale

Durant les deux années du cycle terminal, les élèves sont amenés à acquérir une connaissance plus approfondie des activités physiques choisies en vue des épreuves du baccalauréat.

Le programme d’EPS de première et terminale prévoit un enseignement sur deux niveaux : un niveau minimal, auxquelles correspondent les compétences attendues de l’ensemble des élèves sur le plan national, et un niveau maximal concernant les élèves ayant dépassé le premier niveau de connaissances et s’étant engagé plus profondément, sur proposition de leur professeur, dans la pratique des activités au programme.

Les compétences attendues sont les mêmes qu’en classe de seconde.

Le programme comprend un ensemble commun et un ensemble complémentaire d’activités.
L’enseignement optionnel est, en première et terminale, axé sur l’entraînement, dans le cadre d’une ou deux activités choisies par l’élève. Trois heures hebdomadaires lui sont consacrées.

 

L’EPS de complément

Cet enseignement s’adresse aux élèves qui souhaitent augmenter considérablement le volume horaire de leur cours d’EPS afin d’améliorer leurs performances et d’étendre leur domaine de compétence. Les élèves inscrits en EPS de complément ne peuvent pas suivre parallèlement l’option facultative. En plus des objectifs de l’enseignement commun, l’enseignement complémentaire se donne celui d’amener les élèves à adopter une attitude réflexive systématique dans la pratique de leurs activités. De même que celui de l’option facultative, mais de manière plus intensive, le programme d’EPS de complément porte particulièrement l’accent sur le développement de l’autonomie et de la responsabilité de l’élève dans la conduite d’un projet d’entraînement. Comme l’enseignement d’exploration en seconde, l’EPS de complément en première et terminale fait l’objet d’un enseignement scindé en trois axes : diversification et approfondissement des activités physiques (deux heures hebdomadaires), analyse réflexive (une heure hebdomadaire) et spécialisation (une heure hebdomadaire).

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.