Bac : Jury et notation

La notation des copies au Baccalauréat est assurée par les professeurs réunis en jury. La contestation est difficile.

Un professeur par copie 

Après avoir été numérotées pour en assurer l'anonymat, les copies sont acheminées vers les centres de délibération. Là, les correcteurs, qui sont des professeurs choisis de telle sorte qu'ils ne corrigent jamais les productions de leurs élèves, reçoivent les copies à corriger. Les professeurs de philosophie peuvent avoir à corriger jusqu'à 150 copies !

Tous ont en moyenne une semaine (deux semaines pour les professeur de philosophie) pour renvoyer les copies au centre de délibération. Ils sont tenus de respecter des barêmes très précis et doivent en théorie échelonner leurs notes de 0 à 20.

Un jury par élève 

Le jury d'admission, constitué de tous les correcteurs, prononce l'admission pour les élèves qui ont une moyenne supérieure à 10/20, invite les élèves qui ont obtenu entre 8 et 10 à passer l'oral de rattrapage, et enfin "recale" les candidats qui ont une moyenne inférieure à 8/20. En fait, si le jury se réunit, c'est pour éventuellement rattraper certains élèves ou permettre à d'autres d'avoir une mention : c'est là que le livret scolaire peut s'avérer précieux... Bien sûr, seuls les candidats dont la moyenne est très proche de la note requise peuvent bénéficier de ces "fleurs".

Le jury est souverain, c'est à dire qu'aucune contestation n'est possible. Toutefois, on peut demander à recevoir une photocopie de sa copie. Si une erreur matérielle (par exemple un feuillet oublié par le correcteur) est manifeste, le candidat peut obtenir gain de cause en écrivant au recteur.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.