L'enseignement de la philosophie dans le monde

Contrairement à une idée reçue, l'enseignement obligatoire de la philosophie au lycée ne fait pas partie de l'« exception française ». Aujourd'hui, des dizaines de pays l'ont intégré dans le programme du lycée, et parfois dès l'équivalent de la classe de Seconde.

Un modéle plutôt qu'une exception

Le terme d'« exception française », qui désigne la singularité du modèle culturel français, est souvent employé à tort et à travers, et ne convient pas à l'enseignement de la philosophie. Au contraire, la philosophie est enseignée dès le début du lycée dans de nombreux pays, et son enseignement dépasse souvent l'aspect très théorique du modèle français.

L'enseignement philosophique s'articule néanmoins autour d'un incontestable modèle français, hérité de la Révolution de 1789 et des valeurs qui ont alors vu le jour. Lakanal fut le premier à définir cet idéal révolutionnaire, et que l'on peut résumer comme étant le droit à la liberté d'esprit et au développement de la raison critique pour chaque citoyen.

Victor Cousin institua au système éducatif la philosophie et le modéle de la dissertation en 1848.

Aujourd'hui, la philosophie constitue au sein de certains systèmes éducatifs un véritable entraînement à l'exercice de la pensée critique.

Extension de l'enseignement philosophique dans le monde

L'enseignement de la philosophie dans le monde s'est étendu sur les bases de ce modèle. C'est ainsi que dans les pays d'Amérique latine, d'Afrique et d'Europe de l'Est, qui sont pour la plupart sortis de systèmes dictatoriaux, la philosophie assure la sensabilisation des jeunes aux principes de liberté de la pensée. Son enseignement y est perçu comme un élément durable du processus de démocratisation.

Les organismes internationaux soutiennent ce développement. L'Unesco est en première ligne du combat pour l'apprentissage de la pensée. En 1995, des philosophes venus de 18 pays ont signé sous son égide la Déclaration de Paris pour la philosophie, dont voici un extrait :

Une activité philosophique libre doit être partout garantie, sous toutes les formes et dans tous les lieux où elle peut s'exercer, à tous les individus. L'enseignement philosophique doit être préservé ou étendu là où il existe, créé là où il n'existe pas encore, et nommé explicitement« philosophie ».
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.