Physique-Chimie : épreuve obligatoire et de spécialité bac S

BO H.S. n° 4 vol. 9 du 30 août 2001, n° 27 du 4 juillet 2002, n° 31 du 29 août 2002, n° 47 du 19 décembre 2002
Épreuve obligatoire Épreuve de spécialité Épreuve de contrôle (rattrapage)
Écrit 3 h 30, coef. 6 Écrit 3 h 30, coef. 8 Oral 20 mn, coef. 6
Pratique 1 h, coef. 6    

L’épreuve obligatoire

L’épreuve de physique-chimie à l’examen du baccalauréat de la série S se déroulent en deux temps :

  • premier temps :une épreuve écrite notée sur 16 points et comportant 3 exercices ;
  • deuxième temps : une épreuve de travaux pratiques notée sur 4 points.

Écrit 3 h 30, coef. 6

Barème :

  • Physique : 12 points

  • Chimie : 4 points

La physique représente 60 % et la chimie 40 % de l’épreuve écrite (ce qui correspond à la répartition des durées d’enseignement).

Compte tenu de cette répartition, cette épreuve est donc composée : 


  • de deux exercices notés sur 12 points : pour l’épreuve obligatoire, le premier exercice porte sur la physique si l’exercice de spécialité correspondant porte sur la chimie, et inversement. Le deuxième exercice est conçu de manière à ce que soit respectée au mieux la répartition 60 % des points en physique et 40 % des points en chimie ;
  • d’un exercice de physique ou de chimie noté sur 4 points. Il sera différent selon que le candidat a choisi ou non la physique-chimie comme enseignement de spécialité.

Ainsi, si vous n’avez pas choisi la spécialité,vous devez traiter trois exercices portant sur le programme de l’enseignement obligatoire. Si vous avez choisi la spécialité de physique-chimie, vous devez traiter deux exercices portant sur le programme de l’enseignement obligatoire et un exercice portant sur le programme de l’enseignement de spécialité.

Il est conseillé de consacrer à chaque exercice un temps de rédaction proportionnel au nombre de points qui lui sont attribués. On peut prévoir 10 minutes environ par point. 
Si vous effectuez, par exemple, toutes les questions de tous les exercices, un exercice noté sur 5 points doit être rédigé en 50 minutes environ.

Pratique 1 h, coef. 6

Barème : 4 points par exercice

Sur le 100 sujets que contient la banque nationale de sujets, 25 seront tirés au sort pour cette évaluation. Les sujets sont ensuite choisis par l’établissement parmi les 25 retenus pour la session.

Vous tirez ensuite au sort un sujet (physique ou chimie) parmi ceux retenus par l’établissement. Cette épreuve d’une heure se déroule en général dans l’établissement que vous fréquentez et avec le matériel que vous avez l’habitude d’utiliser, au cours du 3e trimestre. En revanche, ce n’est pas votre professeur qui vous surveille et vous corrige mais deux examinateurs.

Autre changement de taille par rapport à vos habitudes de travail : vous manipulez et conduisez seul votre progression au cours de la séance de travaux pratiques. Pour cela, vous devez suivre les instructions et répondre aux questions posées par le sujet. Les professeurs vous observent afin de noter également la façon dont vous effectuez vos manipulations.

Les candidats individuels et des établissements privés hors contrat ne passent pas cette épreuve.

La note finale est alors constituée del’addition de la note obtenue à la partie écrite et de la note obtenue à la partie pratique, rapportée à 20 points.

L’épreuve de spécialité

Écrit 3 h, coef. 8

En spécialité, la physique et la chimie sont d’égale importance du point de vue :

  • du volume horaire consacré à leur enseignement ;

  • de l’importance de leurs programmes.

À l’examen, vous serez interrogé aussi bien en physique qu’en chimie. Vous ne devez donc jamais privilégier une matière plutôt qu’une autre. 


Le sujet posé est en général en relation directe avec une activité faite en travaux pratiques de spécialité.
Comme pour les autres exercices, la quasi-majorité des questions fait appel à un ensemble de connaissances et de savoir-faire acquis pendant l’année.

L’épreuve orale de contrôle (rattrapage)

Oral 20 mn, préparation 20 mn, coef. 6

Si vous avez obtenu entre 8 et 10 de moyenne sur l’ensemble des épreuves du baccalauréat, vous pouvez passer l’épreuve orale de contrôle, ou épreuve de rattrapage. 


Vous tirez au sort un sujet comportant deux questions, l’une de physique, l’autre de chimie, et devez traiter les deux questions. Ces questions portent exclusivement sur le programme commun pour les candidats qui n’ont pas choisi l’enseignement de spécialité. Si vous avez choisi cet enseignement, l’une des deux questions portera également sur le programme de l’enseignement commun à tous.

12 points au moins sont attribués à l’évaluation des connaissances scientifiques et de savoir-faire. Pour permettre cette évaluation, l’usage des calculatrices est interdit pour l’ensemble de l’épreuve. Cette épreuve a lieu dans une salle pourvue de matériel de physique-chimie afin que des questions puissent être posées sur le matériel expérimental et son utilisation, sans que vous soyez conduit à manipuler.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.