L'étude de documents en géographie

Principe de l'épreuve au bac

Le sujet se compose de plusieurs documents (5 au maximum). Ce sont des cartes, des croquis, des schémas, des données statistiques, des textes ou encore des photographies. Le sujet est accompagné d'une problématique claire comme par exemple : « La ville africaine et la diversité des populations : intégration ou ségrégation ? »

Il faut sélectionner, classer et confronter les informations géographiques délivrées par les documents, les regrouper par thème, rédiger une réponse synthétique et argumentée à la problématique définie par le sujet, en faisant appel, y compris de manière critique, à l'ensemble des informations tirées des documents. Il est conseillé de rédiger cette synthèse en à peu près 300 mots, soit une page.

Méthode à suivre

Du brouillon...

- Utiliser une feuille de brouillon par document et n'écrire que sur les rectos pour avoir une vue d'ensemble sur son travail.

- Noter sur les brouillons correspondants toutes les indications qui figurent sur les documents (type de document, échelle, idée maîtresse...).

- Dégager, pour chacun d'eux, les idées maîtresses, puis les confronter.

 -Quelques thèmes doivent apparaître de cette confrontation. Ils doivent répondre à la problématique proposée par le sujet.

...à la copie

On peut présenter ses thèmes sous la forme d'un tableau à double entrée, avec à gauche du tableau les thèmes choisis et en haut du tableau les titres des documents avec une colonne pour chacun. Il y a donc une ligne du tableau pour chaque thème. On résume l'information contenue dans chaque document sous le titre de celui-ci.

  Doc 1 Doc 2
Doc 3
Doc 4
Thème 1        
Thème 2        
Thème 3        
Thème 4        
Thème 5
       

Rédaction

  • Une courte introduction rappelle l'intitulé du sujet et présente les thèmes choisis à partir de la problématique.
  • Le développement consiste à présenter pour chaque thème l'essentiel des informations relevées dans les documents. Le candidat est invité à les éclairer de ses connaissances, y compris pour critiquer le document (à bon escient bien entendu).
  • Une phrase de conclusion doit résumer la réponse apportée par l'étude des documents à la question posée explicitement ou implicitement par la problématique du sujet.
A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.