Langues régionales : programmes de 2de, 1res et Tles toutes séries

B.O. n° 17 du 5 mai 1988, B.O. n° 37 du 24 octobre 1991, B.O. n° 42 du 5 novembre 1992, B.O. n° 33 du 13 du 13 septembre 2001, B.O. n° 12 du 21 mars 2002, B.O. n° 19 du 9 mai 2002, B.O. n° 6 du 5 février 2004, B.O. H.S. n°5 du 9 septembre 2004

Les langues régionales au lycée

Le programme d'enseignement de ces langues au lycée concerne les élèves désireux d'apprendre à communiquer dans leur langue régionale, participant ainsi à la perpétuer.
Cet apprentissage leur fournit l'occasion d'étudier la culture et l’histoire de leur région, mais aussi d'aborder un certain nombre de questions relevant du domaine de la linguistique.

À partir de la seconde, les langues régionales peuvent être choisies à titre d’option facultative ou d'enseignement obligatoire en tant que :

  •     LV2 ou LV3 dans les classes de 2nde toutes séries et les classes de 1re et Tle L,
  •     LV2 dans les classes de 1re et Tle ES, S et STG

Les élèves de 1re et Tle L et ES ont la possibilité de choisir une langue régionale en tant que LV2 de spécialité de complément.

Dans les classes du cycle terminal des séries SMS, STI et STL, l'enseignement d'une langue régionale ne peut être choisi qu'en tant qu'option facultative.

Liste des langues

Les langues régionales pouvant faire l'objet d'un enseignement obligatoire sont :

  •     le basque
  •     le breton
  •     le catalan
  •     le corse
  •     les langues d'oc
  •     les langues mélanésiennes
  •     le tahitien

Celles qui peuvent faire l'objet d'un enseignement facultatif – et d'une épreuve facultative orale au baccalauréat – sont : le basque, le breton, le catalan, le corse, le gallo, les langues mélanésiennes, les langues d'oc (auvergnat, gascon, languedocien, limousin, nissart, provençal, vivaro-alpin), les langues régionales d'Alsace, les langues régionales des pays mosellans et le tahitien.

L'apprentissage des langues régionales tout au long de la scolarité se développe considérablement depuis quelques années. En 2001 un système d'enseignement bilingue français/langue régionale a d'ailleurs été mis en place dans certains établissements (de la maternelle au lycée) classés « langues régionales » par l'Éducation Nationale – ou pourvus d'une section « langues régionales » – sur un principe de parité horaire (la moitié des cours étant dispensée en français, l'autre dans la langue concernée).

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.