Langues vivantes "rares" : programmes de 1res et Tles toutes séries

Supplément au BO n°22 du 9 juin 1988, BO n°29 du 20 juin 1989, BO n°28 du 14 juillet 1994, B.O. n° 25 du 24 juin 1999, B.O. n°7 du 03 octobre 2002, B.O. H.S. n°5 du 9 septembre 2004

Certaines langues vivantes « rares » (autrement dit, dont l'enseignement est moins répandu que celui de l'anglais, de l'espagnol, de l'allemand ou de l'italien) sont enseignées dans de nombreux établissements. C'est le cas de l'arabe, du chinois, de l'hébreu moderne, du japonais, du portugais et du russe.

D'autres ne peuvent être pratiquées que dans de rares établissements (ou pour certaines, par correspondance auprès du CNED) mais font toutefois l'objet d'épreuves au Bac (seulement dans certaines académies) : l'arménien, le cambodgien, le danois, le finnois, le grec moderne, le néerlandais, le norvégien, le persan, le polonais, le suédois, le turc et le vietnamien.

Objectifs

Permettre à l'élève :

  • d'intervenir dans la communication en langue étrangère comme auditeur, comme lecteur, comme locuteur et comme rédacteur.
  • de savoir mettre en oeuvre des stratégies de compensation, lorsqu'il ne dispose pas dans l'instant de tous les moyens linguistiques nécessaires  ;
  • de parvenir à une acquisition plus rapide et plus complète de la langue (par l'intégration de nouveaux apports linguistiques ou culturels)

La maîtrise des langues vivantes étrangères joue un rôle essentiel dans l’ouverture sur le monde des citoyens de demain et représente un atout important pour leur insertion professionnelle au terme de leurs études. En conséquence, il est indispensable que tous les élèves soient amenés, au cours de leurs études primaires et secondaires, à une pratique effective des langues vivantes en situation de communication.

LV1 et LV2 toutes séries (obligatoire)

Compréhension orale et écrite

Selon l'orientation propre à chaque série, en LV1 comme en LV2, l'élève devra être capable à l'issue des classes de 1re et de Tle :

  • d'appréhender le sens littéral d'un document  ;
  • de distinguer l'essentiel de l'accessoire ;
  • de mettre en relation ce qu'il comprend et ce qu'il sait déjà  ;
  • de comprendre par déduction ;
  • de repérer dans divers types de documents sur un sujet donné les points communs et les divergences ;
  • de percevoir les intentions de l'auteur ;
  • de distinguer ce qui relève des faits et ce qui relève de l'opinion ;

Expression orale et écrite

Selon l'orientation propre à chaque série, en LV1 comme en LV2, l'élève devra être capable à l'issue des classes de 1re et de Tle :

  • reproduire un énoncé ou un message en respectant les schémas accentuels et intonatifs et en réalisant correctement les phonèmes ;
  • utiliser à bon escient les différents types d'énoncés (déclaratif, interrogatif, injonctif)
  • prendre la parole en produisant un discours structuré
  • participer à une conversation
  • reformuler ce que dit l'interlocuteur
  • émettre des points de vue et appréciations personnels, exprimer des idées complexes, en apportant détails et justifications, réfuter le point de vue de l'interlocuteur

Pour cela, l'élève sera entraîné en 1re et en Tle :

  • à prendre des notes de ce qu'il entend ou de ce qu'il lit ;
  • à relever et classer les faits de langues significatifs  ;
  • à relever et classer les informations qu'il doit mémoriser  ;
  • à apprendre à utiliser les différents outils de référence (dictionnaires, manuels, etc.).

Une sensibilisation à la traduction (passage d'un code linguistique à un autre, procédés de traduction) est également au programme.

Spécial STG

Les objectifs sont les mêmes qu'en série générale. On insistera un peu plus cependant sur les structures de bases de la langue et sur la maîtrise d'automatismes fondamentaux. Comme pour les séries générales, les documents étudiés seront choisis en tenant compte des disciplines de la série et des centres d'intérêt des élèves. Ils tiendront compte des exigences du Bac (épreuve écrite ou orale, longueur des textes...).

L'organisation

En première et en terminale, une partie de l'enseignement de langue vivante 1 et 2 s'effectue en classe dédoublée (qui a pour objectif de fournir aux élèves une aide plus personnalisée). Cet horaire pourra également être l'occasion de rencontres avec l'assistant étranger du lycée ou de travaux interdisciplinaires comme les TPE).

Les technologies audiovisuelles et informatiques (notamment Internet) pourront être utilisées avec profit dans l'ensemble des cours.

En langues étrangères, rien ne pourra être acquis ni développé sans entraînement linguistique permanent, ni travail personnel de l'élève, en classe comme à la maison, à l'écrit (lorsque c'est possible) comme à l'oral.

L et ES (spécialité)

Série L

La langue vivante 1, 2 ou 3 peut être choisie comme spécialité en série L et fait alors l'objet d'un horaire renforcé. La spécificité de cet enseignement consistera essentiellement  :

  • à entraîner les élèves à l'analyse de textes littéraires : repérer récit et discours, percevoir la valeur des images, identifier les procédés rhéthoriques et expliquer leur utilisation... ;
  • à entraîner les élèves à la lecture en continu de larges extraits ou d'oeuvres complètes. L'objectif de montrer aux élèves qu'ils sont capables de comprendre plus qu'ils ne le pensent et de leur donner ainsi le goût et le plaisir de lire en langue étrangère.

Série ES

La langue vivante 1 ou 2 peut être choisie comme spécialité en série ES et fait alors l'objet d'un horaire renforcé. La spécificité de cet enseignement consistera essentiellement  :

  • à entraîner les élèves à exploiter un ensemble de documents, principalement de nature économique, historique, sociologique... ;
  • à les présenter dans leur cohérence ;
  • à en extraire les convergences, les divergences, voire les contradictions et à les analyser ;
  • à les commenter en prenant éventuellement appui sur des connaissances extérieures (acquises par exemple dans les autres disciplines).
A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.