Le métier d'économiste

L'économiste applique une réflexion scientifique à l'observation des échanges et de la production. C'est à la fois un collecteur d'informations et un fin mathématicien.

Faire parler les chiffres

Les sources d'information premières de l'économiste sont les données statistiques fournies par les organismes spécialisés comme l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). Le statisticien transmet à l'économiste des données brutes que ce dernier met en forme afin d'en faciliter l'analyse.

En d'autres termes, il transforme la masse de données chiffrées en tableaux, courbes et autres représentations complexes à l'aide desquelles il ordonne et croise les résultats afin de mettre en évidence des phénomènes économiques.

Questionner la réalité

L'économiste est aujourd'hui un acteur incontournable des débats contemporains. Ses domaines d'analyse et les conclusions auxquelles il aboutit dépassent le secteur de l'économie et il est associé aux grandes réflexions contemporaines.

Le questionnement est le premier pas de toute enquête économique. L'enseignement de l'économie au lycée et dans les études supérieures repose d'ailleurs toujours sur la base d'un questionnement, de même que l'intitulé des épreuves du Bac :

  •     « Quels remèdes apporter pour lutter contre le chômage  ? »
  •     « Le progrès technique est-il responsable du chômage  ? »
  •     « La protection sociale permet-elle de lutter contre l'exclusion  ? »

Quelques exemples de courants de pensée

Ils se dessinent autour des grandes conclusions auxquelles ont aboutis les économistes des siècles derniers.

Par exemple, au XVIIIe siècle, Adam Smith, John Stuart Mill et Thomas Robert Malthus ont proposé des analyses convergentes qui seront reprises à la fin du XIXe siècle par le courant néo-classique (Jevons, Walras, Pareto).

Les réflexions de Karl Marx au XIXe siècle, J.M. Keynes au XXe ont révolutionné les théories économiques. Leur influence s'est d'ailleurs largement étendue à la pensée politique et sociale.
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.