Les biotechnologies

On nomme biotechnologies l'ensemble des techniques industrielles qui visent à l'exploitation des entités vivantes afin de produire des macromolécules biologiques, comme les protéines.

La diversité des procédés

Ayant constaté qu'ils pouvaient produire des molécules complexes par des procédés faisant intervenir les acteurs microscopiques du monde vivant - enzymes et micro-organismes - les chercheurs ont rationalisé ces méthodes. En fonction des avancées des connaissances sur le monde vivant, les techniques se sont perfectionnées jusqu'à atteindre un haut degré technologique intégrant les dernières découvertes de la génétique, comme les organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le procédé biotechnologique le plus ancien que nous connaissons est la fermentation. Celle-ci fait intervenir le génie microbiologique qui dépend directement du génie génétique. Il existe aujourd'hui des réacteurs enzymatiques et cellulaires qui dépendent aussi des découvertes de la génétique. Les produits issus des biotechnologies, à haute valeur ajoutée, concernent les secteurs industriels du médicament, de l'agroalimentaire et de la chimie fine.

Les biotechnologies au cœur des industries

De nombreuses bio-industries produisent depuis longtemps des aliments et des boissons fermentés. Le secteur agroalimentaire est représenté par de grands groupes comme Novartis-Monsanto, qui atteignent des milliards de dollars de chiffres d'affaires.

Les biotechnologies liées aux secteurs de la santé et du médicament sont de plus en plus opérationnelles et efficaces par rapport aux procédés classiques d'extraction naturelle ou de synthèse chimique. L'avenir des stratégies de lutte contre le cancer ou contre les maladies génétiques dépend directement des découvertes qui seront exploitées par les biotechnologies.

En France, le nombre d'entreprises de biotechnologies est en hausse régulière. Des pôles de recherche se créent, auxquels participent de grandes entreprises comme Rhône-Poulenc (Aventis) ou Biocem-Limagrain.

L'avenir des biotechnologies est loin d'être menacé, car le monde vivant microscopique, très diversifié, n'a pas fini d'être exploré.

Les formations

Les biotechnologies font appel à des personnes au moins titulaires d'un Master (Bac+5), et plus généralement d'un doctorat (Bac+8 minimum), ainsi qu'à des ingénieurs spécialisés dans ce domaine. Outre les écoles d'ingénieurs, les formations sont variées. Les cursus de sciences de la vie, de médecine et de pharmacie sont courants dans ce secteur.

Il est recommandé aux aspirants chercheurs d'avoir suivi une formation complémentaire, en gestion par exemple, ainsi que d'avoir effectué un stage de longue durée dans un laboratoire étranger.

Pour t'aider à réviser, consulte les ouvrages Défibac
A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.