Les cafés philo

Les cafés philo renouent avec la tradition antique du forum. Ils sont apparus en 1992, sous l'impulsion du philosophe Marc Sautet. Les cafés philo sont ouverts à tout le monde. On y débat de tous les sujets, chacun prenant la parole à tour de rôle.

Histoire des cafés philo

Les cafés philo sont nés en 1992, de façon presqu'accidentelle. Un dimanche de l'année 1992, le philosophe Marc Sautet convie cinq amis penseurs dans le café des Phares, place de la Bastille à Paris. Une journaliste annonce dans la presse que le philosophe y organise un débat, alors qu'il ne s'agit que d'une réunion autour d'un projet bien précis. À la surprise du philosophe, des curieux débarquent dans le café et un débat s'engage. Séduit par le concept qu'il a involontairement créé, Marc Sautet renoue l'expérience le dimanche suivant au même endroit. Puis le dimanche d'après. Le café philo est né.

Le café des Phares devient rapidement un lieu de rendez-vous pour tous les penseurs parisiens. Environ 150 personnes s'y réunissent chaque dimanche matin depuis quinze ans! D'autres cafés ont pris son relais depuis, en Paris mais également en Province, y compris dans les petites villes.

Marc Sautet, qui est décédé en 1998, a raconté l'histoire des premières années des cafés philo dans Un café pour Socrate (1995).

Les principes de fonctionnement du café philo

Un « modérateur », désigné d'avance, choisit parmi plusieurs sujets proposés par l'auditoire. La personne dont le sujet est retenu lance le débat, puis chaque personne de la salle prend la parole. Le modérateur fait en sorte que le débat ne perde pas son fil, et que chacun respecte le silence et demande la parole avant de s'exprimer.

L'entrée est gratuite et libre, et il convient de commander au moins une boisson, ne serait-ce qu'un café...

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.