Les films historiques

Les films historiques sont, à l'image des romans historiques, des fictions qui se servent de l'histoire comme décor et prétexte narratif. Ils ne remplacent donc pas les cours d'histoire, mais permettent néanmoins de la voir d'un autre oeil.

Le film historique : une fiction avant tout

Il ne faut pas confondre les films historiques et les documentaires. Les réalisateurs de film ont tout loisir de déformer la réalité des faits lorsque celle-ci ne sied pas à leur fiction. L'histoire est un support de création : il ne faut pas prêter aux films historiques davantage d'anthenticité qu'ils n'en contiennent.

Un coup de projecteur sur le passé

Les films historiques peuvent toutefois présenter quelques enseignements. On peut en général se fier au choix des costumes et des décors pour se faire une idée des us et coutumes de la période. Pour tout connaître de la vie de la cour de Louis XIV, on peut se fier à Louis, enfant-roi de Roger Planchon (mars 2000).

On peut également considérer les films anciens comme étant, aujourd'hui, des témoignages du passé. Par exemple, les films de la Nouvelle Vague constituent une source de documentation idéale pour se faire une idée de la mode vestimentaire des années 1950 et du début des annes 1960, ou encore de ses expressions verbales.

Enfin, certains films ont comme vocation d'être une mise en image fidèle d'une période appartenant au passé. Par exemple, le traitement de l'image dans les Dix Commandements de Cecil B. De Mille (1956), font de cette fiction une mise en lumière splendide de l'Egypte pharaonique.
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.