Les grands organismes scientifiques

Les grands organismes scientifiques coordonnent la recherche en université et dans les centres de recherche.

Le CNRS (Centre national de la recherche scientifique)

C'est le plus important des organismes de la recherche scientifique, dont il couvre l'ensemble des domaines. Il emploie environ 26 000 personnes, et son budget annuel dépasse 2, 2 milliards d'euros. Il est divisé en groupements et en unités autonomes, qui comprennent deux grands instituts, l'INSU (Institut national des sciences de l'univers) et l'IN2P3 (Institut national de physique nucléaire et de physique des particules).

Le CEA (Commissariat à l'énergie atomique)

C'est un établissement public soutenu par la Ministère de la Défense. Ses axes de recherche sont le nucléaire civil, la recherche technologique, et les activités de défense associées à la politique de dissuasion nucléaire. Il emploie plus de 15 000 salariés. Son budget est de 2,7 milliards d'euros.

L'INRA (Institut national de recherche agronomique)

Les champs de recherche étudiés à l'INRA sont l'alimentation, l'environnement et les problèmes de sécurité qui y sont liés. Les travaux des chercheurs s'effectuent autour des pôles de la biologie animale et végétale.

L'INRA emploie plus de 10 000 personnes. Son budget est d'environ 600 millions d'euros.

L'INSERM (Institut national supérieur d'enseignement et de recherche médicale)

Il a pour vocation d'améliorer sa compréhension des maladies médicales. Ses domaines d'action s'étendent de la biologie à la santé publique. Il emploie environ 10 000 personnes ; son budget est de 450 millions d'euros.

L'IRD (Institut de recherche pour le développement)

L'IRD a pour mission de développer des projets scientifiques centrés sur les relations entre l'homme et son environnement dans les régions tropicales et méditerranéennes. Ses domaines de recherche vont de la biologie aux sciences sociales, en passant par la géophysique et la santé des populations. Il emploie plus de 3000 personnes et son budget avoisine les 200 millions d'euros.

Les laboratoires de faculté

Les facultés disposent de leurs propres laboratoires de recherche. L'enseignant-chercheur passe la moitié de son temps de travail à donner des cours et dispenser des travaux pratiques. Pour être chercheur en faculté, il faut être docteur ès sciences, et pouvoir justifier d'une bonne pratique de l'enseignement.
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.