Les métiers du livre

Derrière l'auteur et l'éditeur se cachent de multiples métiers. On ne connaît souvent de l'auteur que le romancier, or il est minoritaire. De même, les métiers de l'édition constituent une véritable filière. Voici un panorama des métiers du livre et de leurs formations.

L'auteur

Qui n'a jamais rêvé de devenir un auteur à succès ?Peu d'entre nous, mais attention : on ne devient pas auteur comme on devient ingénieur, marin pêcheur ou gendarme. Par ailleurs, il est très rare qu'un auteur vive de sa plume. Il existe en outre plusieurs types d'auteurs : le romancier, l'auteur de guides, l'auteur d'ouvrages scolaires, etc.

L'apprenti romancier doit compter sur trois facteurs : la vocation, le talent et... la chance. Chaque jour, les maisons d'édition littéraires reçoivent de nombreux manuscrits. Un premier tri, radical, élimine plus de 99 % d'entre eux ! La raison invoquée par les éditeurs, dans la lettre type qu'ils envoient aux auteurs malheureux, est en général liée à la présentation et au sujet du manuscrit. Plus concrètement, éditer un livre représente un investissement risqué et par conséquent, la sélection est extrêmement sévère.

Passé ce premier tri, le manuscrit est confié à un comité de lecture, souvent composé d'écrivains confirmés. Les auteurs qui ont la chance de réussir ce nouvel examen sont finalement contactés par l'éditeur, qui leur communique les changements (en général assez conséquents) qu'ils doivent apporter à leur texte afin que celui-ci puisse être publié.

Toutefois, les œuvres de fiction représentent une faible partie des publications. La plupart des textes imprimés sont des commandes : les maisons d'édition contactent des auteurs spécialisés qui sont, selon la nature des ouvrages, des chercheurs, des professeurs, des historiens, etc. Par exemple, les auteurs de l'édition scolaire sont tous des enseignants. Dans la plupart des cas, l'édition ne représente pour les auteurs la source principale de leurs revenus : ils exercent une autre profession en parallèle.

L'éditeur

L'éditeur a pour mission de publier le manuscrit d'un auteur, en passant éventuellement commande auprès des auteurs.

Tout au long de ce processus de mise en forme, l'éditeur et l'auteur travaillent ensemble sur le texte. L'éditeur effectue de nombreuses relectures, réalise des coupes et impose des modifications à l'auteur. Celui-ci lui renvoie des "épreuves" auxquelles il doit avoir apporté des modifications. Une fois écrit et réécrit, il reste à choisir l'iconographie et la typographie pour le futur livre. Plusieurs maquettes sont alors proposées.

En bout de chaîne, les épreuves définitives sont envoyées à la fabrication. Dans les grandes maisons d'édition, des spécialistes de la vente se chargent de vendre le livre aux distributeurs (librairies, grandes surfaces...).

Selon sa taille et ses moyens, une société d'édition comprendra des éditeurs (de l'assistant au responsable d'édition), des secrétaires d'édition chargés de la manipulation technique des épreuves, des maquettistes, des designers, des responsables du marketing et de la promotion...

Les formations

Il est quasi indispensable d'avoir suivi une formation pour entrer dans le secteur de l'édition. Ces formations sont devenues très spécialisées.

Les BTS édition (Bac+2) préparent aux métiers de la fabrication du livre.

Ils se préparent dans les écoles suivantes :

École supérieure Estienne des arts et industries graphiques (ESEAIG)
18, boulevard Auguste Blanqui
75013 Paris

Association nationale pour la formation et le perfectionnement professionnel dans les métiers de l'édition. Institut Rousseau (ASFORED)
21, rue Charles-Fourier
75013 Paris

Institut Rousseau
5, rue de la passerelle
31200 Toulouse
05 61 63 10 12

 

Les DUT métiers du livre (Bac+2) préparent aux métiers d'assistant d'édition et de fabrication, de libraire, de bibliothécaire, ainsi qu'aux métiers des services commerciaux et de promotion. De nombreux IUT en proposent : leurs coordonnées sont disponibles auprès des centres d'orientations.

 

Les formations à Bac+4 (IUP) et Bac+5 (Master) préparent à l'ensemble des métiers de la filière. Ils sont particulièrement sélectifs. La majorité des étudiants admis ont précédemment effectué des études de littérature, de sciences humaines, ou de philosophie. Il est souvent exigé d'avoir effectué un voire plusieurs stages dans des maisons d'édition, afin d'être initié à ces métiers.

Il existe trois Masters spécifiquement axés sur l'édition :

  • Master Commercialisation du livre ou Politiques éditoriales, de Paris XIII Villetaneuse
  • Master de lettres modernes spécialisées, option édition, de Paris IV  Paris Sorbonne
  • Master de lettres appliquées aux techniques éditoriales et à la rédaction professionnelle, de Paris III Sorbonne Nouvelle

Cependant, il est tout de même possible de travailler dans le milieu de l'édition après avoir terminé un deuxième cycle ou un Master de recherche à l'université, souvent dans des domaines littéraires, et après avoir effectué de nombreux stages. La motivation reste encore une des clés de la réussite pour intégrer ce domaine professionnel.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.