Littérature : programme de Tle L

BO H.S. n°4 du 30 août 2001

L’enseignement des arts plastiques au lycée mêle la pratique artistique et l’enseignement de connaissances théoriques. En tant qu’enseignement de spécialité en terminale L, les arts plastiques constituent un enseignement fondamental en relation étroite avec les lettres, l’histoire et la philosophie. En terminale, il a pour objet d’étude « l’œuvre et le corps ».

Objectifs

Amener l’élève à :

  • parvenir à maturité dans sa pratique personnelle de l’expression artistique ;
  • doter sa culture artistique d’une compréhension globale de l’art et de ses enjeux.

Le programme se compose d’un ensemble commun obligatoire (correspondant au 3/4 de l’horaire annuel) et d’un ensemble libre (1/4 de l’horaire annuel).

L’ensemble commun obligatoire

L’ensemble commun obligatoire traite de la problématique « l’œuvre et le corps ». Il s’appuie sur un programme limitatif de trois questions, renouvelé par tiers chaque année, portant sur le xxe siècle et intégrant notamment les démarches les plus récentes de l’art contemporain.

Le thème « l’œuvre et le corps » est abordé selon quatre entrées : « le corps en action », « le corps figuré », « le corps dans l’espace », « le corps et l’expérience sensible du monde ».

La pratique artistique

La pratique artistique, à travers des médiums diversifiés, doit explorer la multiplicité des rapports qu’entretiennent l’œuvre et le corps selon les entrées citées ci-dessus. Elle le fait en privilégiant les grandes ruptures et les principales interrogations artistiques qui ont marqué le xxe siècle.

L’approche culturelle

L’approche culturelle s’appuie sur les ruptures et les interrogations du xxe siècle, en guise de clôture de cet enseignement :

  • le corps en action : la trace du geste, de l’énergie, la primauté de l’action (Pollock, Klein, Michaux, ...) ;
  • le corps figuré : de la réalité charnelle aux schémas et signes du corps (les expressionnismes, Bacon, Mapplethorpe, le body art, la mise en jeu de l’« animalité » dans sa manifestation directe ; le cubisme, Klee, Haring, Dubuffet) ;
  • le corps dans l’espace : les questions de perception (le land art, l’Op’art, l’installation, Rothko, Dan Graham, James Turrell) : la perception prise comme objet principal à la place de l’objet perçu ;
  • le corps et l’expérience sensible du monde : le corps et l’identité (Hopper, Pop art, Cindy Sherman, Hucleux), déplacement des frontières entre l’intime et le social ; l’inconscient et le désir (le surréalisme, Balthus, Bellmer, Picasso, Allen Jones, Niki de Saint-Phalle), irruption de ce qui échappe à la volonté et à la raison.

L’ensemble libre

L’équipe pédagogique dispose librement de cet ensemble, en tenant compte du niveau et du goût des élèves ainsi que des ressources de l’établissement.

On pourra, par exemple, revenir sur un point du programme, aborder de nouvelles questions, examiner des textes sur l’art ou des écrits d’artistes, engager une réflexion sur le programme en le situant dans l’ensemble du cursus, dresser un bilan pédagogique concernant l’ensemble du groupe comme chacun des élèves...

Il est également envisageable d’entrer en relation avec les autres disciplines artistiques enseignées au lycée (par le biais des TPE notamment), de se rendre à des expositions, de rencontrer des professionnels...

Les compétences attendues

Compétences artistiques

  • Capacité à s’engager de manière organisée dans une activité exploratoire.
  • Construire une démarche personnelle (nature, contenus, portée).
  • Savoir mettre en œuvre efficacement les moyens appropriés choisis.
  • Capacité à conduire un projet à son terme (en sachant procéder à tout réajustement non prévu qui peut s’avérer utile).

Compétences culturelles (à partir des trois questions du programme limitatif)

  • Savoir caractériser les repères essentiels – œuvres et démarches – qui jalonnent le champ des arts plastiques au xxe siècle.
  • Savoir les mettre en relation pour identifier leur nature et apprécier leur sens et leur portée dans l’histoire.
  • Être capable de situer ses propres pratiques et centres d’intérêt à la lumière de l’aventure artistique présente et passée.

 

Compétences techniques

  • Savoir utiliser les principales techniques de notation graphique et chromatique.
  • Être capable de produire des images graphiques, photographiques, vidéo et informatiques.
  • Être capable de traiter formes et mouvements du corps selon diverses techniques.
  • Savoir opérer des choix dans la mise en œuvre des matériaux et des techniques pour répondre à la spécificité de son projet artistique (gravure, sculpture, volume, installation, interventions diverses dans l’environnement).

Compétences méthodologiques

  • Savoir organiser et conduire une recherche documentaire concernant les œuvres, thèmes et problématiques du programme limitatif.
  • Exposer dans un texte construit et argumenté, en utilisant un vocabulaire approprié, ses réflexions et analyses en réponse à un sujet donné.
  • Rendre compte oralement des fondements et modalités de sa production.
  • Exercer son sens critique pour interpréter et commenter son propre travail et les œuvres étudiées.
  • Apporter sa contribution constructive à un travail de groupe.
A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.