Maths : épreuve obligatoire et de spécialité bac S

BO n° 42 du 16 novembre 1995, n° 4 du 30 août 2001, n° 7 du 13 février 2003, n° 19 du 8 mai 2003
Épreuve obligatoire Épreuve de spécialité Épreuve de contrôle (rattrapage)
Écrit 4 h, coef. 7 Écrit 4 h, coef. 9 Oral 20 mn, coef. 7 ou 9 (spécialité)

L’épreuve obligatoire

Écrit 4 h, coef. 7

Barème : 3 à 10 points par exercice

L’épreuve est destinée à vérifier si vous avez atteint les principaux objectifs visés par le programme de mathématiques de la série S, en terme de :

  • mobilisation des notions, des résultats et des méthodes utiles dans le cadre de la résolution d’exercices ;
  • acquisition et organisation des connaissances ;
  • capacité à prendre des initiatives ;
  • compréhension et construction d’un raisonnement ;
  • mise en forme de raisonnements mathématiques, de démonstrations.

Le sujet comporte detrois à cinq exercices indépendants les uns des autres, notés chacun sur 3 à 10 points ; ils abordent une grande variété de domaines du programme de mathématiques de la série S.

Les concepteurs de sujets peuvent inclure certaines formules dans le corps du sujet ou en annexe en fonction de la nature des questions.

L’usage de lacalculatrice est autorisé, sauf mention contraire précisée dans l’énoncé du sujet.

L’épreuve de spécialité

Écrit 4 h, coef. 9

Si vous avez suivi l’enseignement de spécialité, le sujet qui vous est proposé diffère de celui des autres candidats par un de ces exercices, noté sur 5 points. Cet exercice peut porter sur la totalité du programme (enseignement obligatoire et spécialité).

L’usage de la calculatrice est autorisé, sauf mention contraire précisée dans l’énoncé du sujet.

L’épreuve orale de contrôle (rattrapage)

Oral 20 mn, préparation 20 mn, coef. 7 ou 9 (spécialité)

L’épreuve consiste en une interrogation, destinée à permettre à l’examinateur d’évaluer votre maîtrise des connaissances de base étudiées pendant l’année. Au moins deux questions vous sont posées ; elles doivent porter sur des parties différentes du programme.

Si vous n’avez pas choisi les mathématiques comme enseignement de spécialité, les questions abordent exclusivement le programme de l’enseignement obligatoire.

Si vous avez choisi les mathématiques comme enseignement de spécialité, l’une des questions aborde le programme de spécialité.

Là encore l’usage de la calculatrice est autorisé, dans le cadre de la réglementation en vigueur. Par ailleurs, l’examinateur peut fournir avec les questions certaines formules jugées nécessaires.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.