Grec ancien : épreuve facultative bac L, ES, S

BO H.S. n° 3 du 30 août 2001, n° 21 du 22 mai 2003, n° 15 du 9 avril 2009

Oral 15 mn, préparation 30 mn, coef. 2

Vous fournissez à l’examinateur la liste des textes étudiés pendant l’année de terminale, organisée selon les entrées inscrites dans le programme. Cette liste est signée par le professeur et visée par le chef d’établissement. L’examinateur choisit dans la liste présentée par le candidat un texte d’une vingtaine de lignes ou de vers.

Vous disposez d’un dictionnaire grec-français pendant le temps de préparation. 


Préparation

Vous devez traduire un passage d’environ un quart du texte proposé par l’examinateur.

Vous préparez ensuite un commentaire de l’ensemble du texte retenu, incluant sa mise en perspective avec l’entrée du programme à laquelle il correspond. 


L’examinateur vous propose par ailleurs 2 à 3 lignes ou vers extraits d’un texte non préparé pendant l’année, accompagné d’une traduction de type universitaire. Cet « exercice sur texte et traduction » relève de la même entrée du programme que le texte retenu initialement. Vous devrez montrer votre capacité d’appropriation du texte grec à l’aide de la traduction et faire les remarques nécessaires.

Exposé et entretien

Vous devez situer, lire et traduire les lignes ou vers choisis par l’examinateur. 
Il vous est demandé ensuite de commenter l’ensemble du texte retenu en le mettant en perspective avec l’entrée du programme correspondante.

Un temps d’entretien permet alors à l’examinateur de revenir sur un point ou deux de la traduction ou du commentaire.

Enfin, vous analyser et appréciez la traduction du passage non préparé pendant l’année. L’examinateur propose une note globale qui évalue les compétences de lecture et prend en compte :

vos connaissances linguistiques ;

votre capacité à mobiliser votre culture générale sur les entrées du programme de la classe de terminale ;

votre capacité de réaction face au texte non préparé pendant l’année accompagné de sa traduction, et la qualité de son appropriation du texte. Cette dernière appréciation ne peut qu’ajouter des points dans la note finale.

Seules sont prises en compte lesnotes supérieures à la moyenne.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.