Philosophie : programme de Tle ES

B.O n°28 du 12 juillet 2001 - B.O. n° 28 du 11 juillet 2002 - B.O. n°25 du 19 juin 2003

La finalité de l'enseignement de philosophie est l'exercice autonome de la réflexion. Il est conçu de sorte à permettre aux élèves d'acquérir les moyens de s'interroger sur le sens et sur les principes de leur existence individuelle et collective.

Le programme se compose d’une liste de notions et d’une liste d’auteurs :

  • les notions définissent les champs de problèmes abordés dans l’enseignement ;
  • les auteurs fournissent les textes, en nombre limité, qui font l’objet d’une étude suivie.

L’étude méthodique des notions est précisée et enrichie par des repères auxquels le professeur fait référence dans la conduite de son enseignement. Chacun de ces repères présente deux caractéristiques :

  • d’une part, de distinctions lexicales opératoires en philosophie, dont la reconnaissance précise est supposée par la pratique et la mise en forme d’une pensée rigoureuse ;
  • d’autre part, de distinctions conceptuelles accréditées dans la tradition et, à ce titre, constitutives d’une culture philosophique élémentaire.

Série économique et sociale

Notions

Le sujet :

  • La conscience
  • l’inconscient
  • Autrui
  • Le désir

La culture :

  • Le langage
  • L’art
  • Le travail et la technique
  • La religion
  • L’histoire

La raison et le réel :

  • La démonstration
  • L'interprétation
  • La matière et l'espritLa vérité
  • La vérité

La politique :

  • La société et les échanges
  • La justice et le droit
  • L'Etat

La morale :

  • La liberté
  • Le devoir
  • Le bonheur

Repères

Absolu/relatif - Abstrait/concret - En acte/en puissance - Analyse/synthèse - Cause/fin - Contingent/nécessaire/possible - Croire/savoir - Essentiel/accidentel - Expliquer/comprendre - En fait/en droit - Formel/matériel - Genre/espèce/individu - Idéal/réel - Identité/égalité/différence - Intuitif/discursif - Légal/légitime - Médiat/immédiat - Objectif/subjectif - Obligation/contrainte - Origine/fondement - Persuader/convaincre - Ressemblance/analogie - Principe/conséquence - En théorie/en pratique - Transcendant/immanent - Universel/général/particulier/singulier

Auteurs

La liste des auteurs détermine l'ensemble d'où devront être tirés les textes proposés à l'écrit du baccalauréat. Elle indique également les auteurs dont les œuvres, étudiées en lasse, seront à l'oral objet d'interrogation. L'étude de ces œuvres, dont le choix est laissé à l'appréciation du professeur, peut être conçue comme un approfondissement de telle ou telle partie du cours.

Une œuvre au minimum sera étudiée en série ES. Si le professeur fait étudier plusieurs oeuvres, elles seront choisies dans des périodes distinctes :

L'Antiquité et le Moyen Âge

Platon ; Aristote ; Épicure ; Lucrèce ; Sénèque ; Cicéron ; Épictète ; Marc Aurèle ; Sextus Empiricus ; Plotin ; Augustin ; Averroès ; Anselme ; Thomas d’Aquin ; Guillaume d’Ockham.

La période moderne

Machiavel ; Montaigne ; Bacon ; Hobbes ; Descartes ; Pascal ; Spinoza ; Locke ; Malebranche ; Leibniz ; Vico ; Berkeley ; Condillac ; Montesquieu ; Hume ; Rousseau ; Diderot ; Kant.

La période contemporaine

Hegel ; Schopenhauer ; Tocqueville ; Comte ; Cournot ; Mill ; Kierkegaard ; Marx ; Nietzsche ; Freud ; Durkheim ; Husserl ; Bergson ; Alain ; Russell ; Bachelard ; Heidegger ; Wittgenstein ; Popper ; Sartre ; Arendt ; Merleau-Ponty ; Levinas ; Foucault.

Apprentissage de la réflexion philosophique - dissertation et explication de texte

Les formes de discours écrit les plus appropriées pour évaluer le travail des élèves en philosophie sont la dissertation et l’explication de texte.

  • La dissertation est l’étude méthodique et progressive des diverses dimensions d’une question donnée. À partir d’une première définition de l’intérêt de cette question et de la formulation du ou des problèmes qui s’y trouvent impliqués, l’élève développe une analyse suivie et cohérente correspondant à ces problèmes, analyse nourrie d’exemples et mobilisant avec le discernement nécessaire les connaissances et les instruments conceptuels à sa disposition.
  • L’explication s’attache à dégager les enjeux philosophiques et la démarche caractéristique d’un texte de longueur restreinte. En interrogeant de manière systématique la lettre de ce texte, elle précise le sens et la fonction conceptuelle des termes employés, met en évidence les éléments implicites du propos et décompose les moments de l’argumentation, sans jamais séparer l’analyse formelle d’un souci de compréhension de fond, portant sur le problème traité et sur l’intérêt philosophique de la position construite et assumée par l’auteur.

Dissertation et explication de texte sont deux exercices complets, qui reposent d’abord sur l’acquisition d’un certain nombre de normes générales du travail intellectuel, telles que l’obligation d’exprimer ses idées sous la forme la plus simple et la plus nuancée possible, celle de n’introduire que des termes dont on est en mesure de justifier l’emploi, celle de préciser parmi les sens d’un mot celui qui est pertinent pour le raisonnement que l’on conduit, etc.

Les deux exercices permettent de former et de vérifier l’aptitude de l’élève à utiliser les concepts élaborés et les réflexions développées, ainsi qu’à transposer dans un travail philosophique personnel et vivant les connaissances acquises par l’étude des notions et des œuvres.

 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.