Que faire sans le Bac ?

Chaque année, 1 candidat sur 5 échoue au Bac. Quelles solutions s'offrent aux élèves qui ne décrochent pas le fameux sésame ? Ils ont trois possibilités : entrer directement dans la vie active en se formant sur le terrain, entamer les études qui sont accessibles aux non-bacheliers ou enfin...retenter leur chance l'année suivante.

Se former « sur le tas »

Les métiers du tourisme, de la grande distribution et de l'animation privilégient la formation sur le terrain et sont donc particulièrtement ouverts aux non diplômés. L'énergie et la motivation y sont plus sollicités que certaines connaissances théoriques. Les autodidactes doivent toutefois être prêts à démarrer leur carrière sur la base du SMIC, le salaire évoluant, comme dans tous les domaines, avec l'ancienneté et les réalisations.

Les formations ouvertes aux non-bacheliers

Accéder aux études universitaires sans le Bac

Il existe des « examens de substitution » au diplôme du baccalauréat : ils permettent l'accès aux formations universitaires classiques. La préparation à ces diplômes dure 1 ou 2 ans.

Nom du diplôme de substitution Formation universitaire accessible
Le DAEU (diplôme d'accès aux études universitaires), 1an Licences littéraires et scientifiques
La Capacité en droit, 2 ans Licence de droit, DUT carrières juridiques...
La Capacité en gestion, 2 ans Licence d'économie et gestion

Les BTS

Ce diplôme national, qui se prépare en deux ans, compte un grand nombre de spécialisations (audiovisuel, tourisme, industrie...). Certains établissements (notamment privés) qui préparent aux BTS acceptent des élèves non-bacheliers. Il est conseillé de se renseigner sur les tarifs de scolarité et sur les taux de réussite (très variables) avant toute inscription.

Les formations en alternance (CAP, bacs professionnels...)

Les élèves qui suivent une formation en alternance partagent leur temps entre l'entreprise qui les accueille, dont ils sont salariés, et l'école. Ils doivent au préalable avoir signé un contrat d'apprentissage ou de qualification avec leur futur employeur.

Attention, les formations en alternance ne sont accessibles qu'aux élèves âgés de moins de 25 ans.

Retenter sa chance

Chaque année, 95 % des élèves qui passent le Bac pour la deuxième fois sont admis.
 

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.