Sciences de l'ingénieur : épreuve obligatoire bac S

BO n° 27 du 4 juillet 2002
Épreuve de spécialité Épreuve de contrôle (rattrapage)
Écrit 4 h, coef. 4 Oral 30 mn, coef. 9
Pratique 3 h, coef. 5  

L’épreuve obligatoire

Barème :

  • Écrit : 20 points

  • Pratique : 100 points

Écrit 4 h, coef. 4

Cette partie d’épreuve est organisée à partir des éléments d’un dossier technique relatif à un système pluritechnique significatif des technologies contemporaines représentatives des domaines techniques proposés dans le programme de la classe de première et terminale.

La structure du sujet vous amène à :

  • traiter un nombre limité de problématiques techniques identifiées (sans découpage excessif) qui doivent privilégier des réponses argumentées vous laissant des possibilités de choix et vous amenant à proposer une rédaction structurée ;
  • calculer certaines grandeurs physiques dans le but de résoudre une problématique technique, en privilégiant les phases relatives à la modélisation d’une situation technique et à l’exploitation des valeurs obtenues.

Vous devrez montrer vos capacités à :

  • analyser et interpréter les informations contenues dans le sujet et dans le dossier technique ;
  • mettre en œuvre les connaissances et les méthodes pertinentes relatives à la résolution des problèmes posés ;
  • proposer des éléments de solution constructive à l’aide des outils de communication technique en vigueur ;
  • vous exprimer de manière claire, rigoureuse et concise.

Votre qualité d’expression écrite sera aussi prise en compte ainsi que l’utilisation des différentes formes de représentation précisées dans le programme.

Pratique 3 h, coef. 5

Barème :

  • Évaluation du TP : 80 points
  • Évaluation du travail de l’année terminale en TP : 20 points

Cette partie de l’épreuve est notée par deux professeurs chargés de l’enseignement des sciences de l’ingénieur. Les travaux pratiques se déroulent dans le laboratoire de sciences de l’ingénieur. Les compétences du programme, évaluées au travers de travaux pratiques que vous réalisez, sont choisies parmi celles qui impliquent des interventions ou des manipulations, avec la mise en œuvre de démarches et la mobilisation de savoirs contribuant à montrer la compréhension du système étudié. Les activités doivent répondre à un problème technique posé en relation avec le support de travaux pratiques. Compte tenu de la spécificité des activités de travaux pratiques, le temps nécessaire à la réalisation des interventions ou des manipulations demandées est l’ordre de 2 heures.

Outre les équipements mis à votre disposition, vous disposez d’un dossier comprenant :

  • les documents techniques nécessaires ;
  • la description du travail que l’on attend de vous et des résultats et/ou explications à fournir ;
  • un document sur lequel vous consignerez les résultats de vos activités.

Les examinateurs sont présents pendant toute la durée de cette partie de l’épreuve, et peuvent vous poser des questions concernant l’organisation du poste de travail, l’avancement des travaux, les choix, les décisions prises en cours d’activité.

Ils s’assurent également de la compréhension globale de l’activité et des concepts mis en œuvre, en vérifiant votre capacité à justifier les activités pratiques menées par rapport au problème technique posé, et les résultats acquis.

Pour compléter cette évaluation ponctuelle, les examinateurs disposent d’un document de synthèse établi par vos enseignants de sciences de l’ingénieur durant l’année scolaire. Ce document récapitule les travaux pratiques menés durant cette année (objectif d’apprentissage, support technique concerné et évaluation) et est complété par une appréciation générale sur votre travail et vos résultats durant la formation.

L’épreuve de contrôle (rattrapage)

Oral 30 mn, préparation 2 h, coef. 9

Il s’agit d’évaluer les principales compétences visées dans le programme de sciences de l’ingénieur de la classe de terminale.

Le matériel

Le support technique de l’épreuve estunique. Il est constitué des éléments suivants :

  • le dossier techniqueou « présentation du système » qui comprend : les données du cahier des charges fonctionnel nécessaires, la description fonctionnelle et/ou matérielle du système, les caractéristiques techniques des constituants et composants du système, les documents techniques nécessaires à la définition des données ;
  • le dossier pédagogique ou « travail demandé » qui comprend un ensemble de questions présentant un caractère cohérent et portant sur les points caractéristiques du programme, relatives aux 3 volets de l’épreuve : analyse du système, comportement du système, évolution du système.

Le travail demandé précise le temps à consacrer à chaque partie et le barème de notation ainsi que les moyens mis à votre disposition.

Ce dossier peut inclure éventuellement des documents de travail sur lesquels vous êtes invités à répondre directement à certaines questions.

L’ensemble du sujet permet une appropriation rapide des données. Sa présentation doit faire appel à l’outil informatique.

Déroulement de l’épreuve

À l’issue des 2 heures de préparation, vous exposez le résultat de vos travaux pendant 15 minutes.

Pendant les 15 minutes suivantes vous sont posées des questions relatives au contenu des travaux présentés, portant sur les connaissances nécessaires à la résolution des problèmes à résoudre.

Critères d’évaluation

Les critères d’évaluation suivants sont plus particulièrement pris en compte :

  • exactitude et validité des réponses ;
  • exactitude des connaissances appliquées ;
  • méthode et rigueur dans l’analyse et la résolution ;
  • pertinence des commentaires et des justifications ;
  • qualité de l’exposé.

À l’issue de l’interrogation orale, la note de l’épreuve de contrôle est ajustée par la prise en compte de vos travaux et de vos résultats pendant la classe terminale, consignés dans un dossier mis à disposition du jury par l’établissement de formation.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.