Théâtre : épreuve de spécialité bac L

BO H.S. n° 4 du 30 août 2001, n° 28 du 11 juillet 2002, n° 14 du 3 avril 2003, n° 15 du 8 avril 2004
Épreuve de spécialité

Épreuve de contrôle

(rattrapage)

Écrit 3 h 30, coef. 3 Oral 30 mn, coef. 6
Oral 30 mn, coef. 3  

L’épreuve de spécialité

Écrit, 3 h 30, coef. 3

Vous avez le choix entre deux sujets :

  • l’un porte sur l’élaboration d’un projet théâtral ;
  • l’autre porte sur l’analyse de réalisations théâtrales.

Ces deux sujets sont accompagnés de documents écrits et iconographiques susceptibles de vous aider. Votre rédaction peut être complétée par des formes graphiques (croquis, schémas, collages d’éléments textuels ou iconographiques découpés dans les documents d’accompagnement), qui doivent s’intégrer avec cohérence à votre propos général.

Vous rédigez uniquement sur des feuilles de copie de type « baccalauréat » accompagnées de feuilles intercalaires blanches unies, afin de permettre une meilleure présentation des éléments graphiques et visuels. Ciseaux, colle, couleurs, tous matériels de dessin facilitant la représentation de scénographies, personnages, objets... sont autorisés.

La consultation des textes du programme limitatif de référence est autorisée.

Sujet 1

Vous devez montrer votre capacité à inventer un projet théâtral cohérent à partir de documents textuels et/ou iconographiques.

L’exercice n’a pas pour but une réalisation exhaustive et achevée. La problématique mise en place par l’énoncé se situe en amont de la mise en jeu ou de la réalisation scénique.

En réponse aux consignes du sujet, vous prenez en compte, analysez, mettez en relation les documents proposés et les organisez dans un projet personnel. Ce type de sujet sollicite surtout vos qualités d’imagination et d’invention.

Sujet 2

Vous devezmontrer votre capacité à faire une lecture analytique de documents relatifs à des réalisations théâtrales (textes, photographies, documents graphiques ou audiovisuels).

Cette lecture met en évidence les partis pris de mise en scène susceptibles d’être décelés dans chaque document. La problématique mise en place par l’énoncé se situe en aval de la représentation.

En réponse aux consignes du sujet, vous confrontez dans une étude critique les différentes démarches créatrices mises en œuvre.

Un point de vue personnel peut vous être demandé au terme de votre étude.

Oral 30 mn, préparation 30 mn, coef. 3

Barème :

  • Travail sur plateau : 10 points
  • Entretien : 10 points

La partie orale de l’épreuve comporte deux volets : un travail théâtral sur plateau etun entretien. Les deux parties de l’épreuve s’enchaînent et sont évaluées par le même jury.

Travail sur plateau

À partir du travail réalisé par votre groupe pendant l’année, les examinateurs proposent un sujet de travail théâtral extrait des œuvres inscrites au programme limitatif annuel ou en relation cohérente avec lui.

Après un temps de préparation de 30 minutes, vous présentez votre prestation, accompagné de vos partenaires habituels. Les examinateurs vous posent ensuite des questions et, s’ils le jugent nécessaire et dans votre intérêt du candidat, peuvent vous faire retravailler la scène présentée et proposer plusieurs exercices en rapport avec elle.

Les éléments d’évaluation qui entrent généralement en ligne de compte dans l’appréciation de votre jeu sont les suivants :

  • engagement dans le jeu ;
  • intelligence du texte et des situations ;
  • capacité d’invention ;
  • maîtrise des techniques du corps et de la voix ;
  • sens de l’espace et du rythme ;
  • faculté d’adaptation aux partenaires, aux situations, aux consignes ;
  • utilisation des techniques scéniques (espaces, lumières, costumes, accessoires, maquillages, etc.) ;
  • capacités d’analyse de jeu.

L’entretien

Vous présentez votre journal de bord aux examinateurs. Celui-ci est composé des éléments suivants :

  • le compte rendu précis et détaillé de toutes les séances pratiques et des spectacles vus collectivement ou individuellement ;
  • un sommaire et une courte note cosignée par l’équipe pédagogique (professeurs et partenaires professionnels) définissant l’esprit et les grandes lignes du travail théâtral mené pendant l’année (une page maximum).

Les examinateurs vous invitent à vous interroger sur vos pratiques d’acteur et vos expériences de spectateur. Vous devrez vous référer avec précision au travail théâtral effectué au sein de votre groupe et aux spectacles auxquels vous avez pu assister. Vous pouvez notamment :

  • faire état de vos recherches et de vos connaissances personnelles ;
  • montrer que vous avez acquis une méthode d’analyse permettant d’approcher l’ensemble d’une production théâtrale ;
  • faire état d’expériences, de lectures et de travaux personnels, en liaison avec le travail collectif effectué pendant l’année terminale.

Les candidats individuels et candidats issus des établissements privés hors contrat d’association avec l’État présentent l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires. Dans ce cas, il n’est pas exigé de fiche pédagogique ou de visa du professeur.

L’épreuve de contrôle (rattrapage)

Oral 30 mn, préparation 30 mn, coef. 6

À partir de documents choisis par l’examinateur en liaison avec le programme limitatif de référence annuel, vous faites apparaître dans un entretienvos capacités de réflexion et votre culture théâtrale.

Vous devez montrer que vous avez acquis une méthode d’analyse vous permettant d’approcher l’ensemble d’une production théâtrale, et votre capacité à saisir les principaux aspects du champ théâtral contemporain. Vous prenez appui sur vos pratiques d’acteur et vos expériences de spectateur. Votre aptitude à l’invention théâtrale peut également être évaluée à partir d’une brève proposition de jeu formulée par l’examinateur et inspirée par le programme limitatif.

Des questions sur le journal de bord peuvent compléter l’interrogation.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.