Sciences de la vie et de la Terre : épreuve obligatoire et de spécialité bac S

B.O. H.S. n° 5 vol. 10 du 30 août 2001, B.O. H.S. n° 11 du 28 novembre 2002, B.O. n°9 du 26 février 2004
Épreuve obligatoire Épreuve de spécialité Épreuve de contrôle (rattrapage)
Écrit 3 h 30, coef. 6 Écrit 3 h 30, coef. 8 Oral 15 mn, coef. 6
Pratique 1 h, coef. 6    

L’épreuve obligatoire

Barème :

  • Écrit : 16 points
  • Pratique : 4 points

L’épreuve est divisée en deux parties :

  • une épreuve écrite notée sur 16 points ;
  • une épreuve de travaux pratiques avec évaluation des capacités expérimentales notée sur 4 points.

Écrit 3 h 30, coef. 6

Barème :

  • Première partie : 8 points

  • Deuxième partie : 8 points


L’épreuve est divisée en deux parties ; la première porte sur une restitution de connaissances et la seconde sur la pratique d’un raisonnement scientifique :

1re partie : elle permet de valider vos connaissances acquises dans une des sept parties du programme de l’enseignement obligatoire. Vous devez répondre à une question de manière construite, organisée et illustrée, s’il le faut, par un ou plusieurs schémas ;

2e partie : elle valide la pratique de votre raisonnement scientifique et porte sur une ou deux partie(s) du programme, différente(s) de celle de la 1re partie. Elle ne fait pas appel à la restitution de connaissances. Vous aurez affaire à 2 exercices :
le premier exercice (3 points) permet d’évaluer votre capacité à extraire dans un document des informations utiles à la résolution du problème scientifique posé ; le second exercice (5 points) permet d’évaluer, à partir de l’exploitation de deux ou trois documents, votre capacité à résoudre le problème scientifique posé, en relation avec vos connaissances.

Pratique 1 h, coef. 6

Barème : 4 points par exercice

Sur le 100 sujets que contient la banque nationale de sujets, 25 seront tirés au sort pour cette évaluation. Les sujets sont ensuite choisis par l’établissement parmi les 25 retenus pour la session.

Le jour de l’épreuve, vous tirez au sort une situation d’évaluation parmi celles retenues par l’établissement.

Si vous avez choisi l’enseignement de spécialité, on peut vous demander de réaliser une activité spécifique de l’enseignement de spécialité ou bien une activité appartenant à une partie du programme du tronc commun.

La note finale est alors constituée del’addition de la note obtenue à la partie écrite et de la note obtenue à la partie pratique, rapportée à 20 points.

L’épreuve de spécialité

Écrit 3 h 30, coef. 8

Cette épreuve est incluse dans l’épreuve obligatoire. Si vous avez choisi la spécialité, le second exercice de la 2e partie de l’épreuve écrite portera nécessairement sur l’un des trois thèmes du programme de spécialité.

L’épreuve orale de contrôle (rattrapage)

Oral 15 mn, préparation 15 mn, coef. 6

L’examinateur vous propose deux sujets se rapportant à deux parties différentes du programme de terminale S. Ces sujets portent sur le programme commun si vous n’avez pas suivi l’enseignement de spécialité en sciences de la vie et de la Terre. Un des deux sujets porte sur le programme de spécialité si vous suivi cet enseignement.

Ces sujets comportent des documents choisis parmi ceux que les professeurs utilisent dans les situations d’apprentissage. L’examinateur évaluera avec la même importance vos connaissances et vos compétences méthodologiques.

A lire également Pour en savoir plus, tu peux consulter notre sélection d’articles complémentaires.